Salon /" Il Faut Aller Voir" , Clermont-Ferrand

Publié le par yal

Salon /" Il Faut Aller Voir" , Clermont-Ferrand

Si des gens sont intéressés par le thème " Carnet de voyage " , le salon de Clermont en Auvergne démarre vendredi et dure jusqu'à dimanche soir . Plus de 100 auteurs , dessinateurs ou reporters dont vous pouvez aller voir le travail en cours . J'y serai donc présent de nouveau cette année avec les croquis émanant de l'escapade entre Rio et la région de Bahia au Brésil , les pages croquées dans les Cyclades dernièrement , les pages de l'aventure burlesque avec mes amis d'escadrille" Croq And Mob' (stand présent aussi ) , la grosse exposition au Mercure de la ville , et enfin la présentation du dernier opus de la peu sérieuse collection : "Une Bretagne par les Contours" n° 8 ..................................................................................
Clermont-Ferrand , c'est aussi une manne pour le secteur de la librairie et de l'édition , mais l' asso arrive à privilégier la présentation des auteurs , ce qui est un exploit , compte-tenu des intérêts commerciaux que crée un festival quand vous avez un public qui frise les 30 000 visiteurs . À ce propos , si vous aimez le travail des artistes édités , n'hésitez pas à leur acheter leurs propres productions , car il faut savoir que dans ce beau milieu culturel du livre, un auteur représente 95 % de l'intérêt d'un ouvrage et en sera rémunéré de façon inversement proportionnelle ... à savoir touchera entre 6 et 12% en moyenne . En résumé , dans la chaine de réalisation d'un livre qui se vend (!) son auteur est celui qui est le moins payé . Les gens ne connaissent pas toujours ce détail sidérant . Alors ne soyez pas trop étonnés si certains auteurs vous sont présentés avec autant d'égard que des chatons dans un panier , c'est pas vraiment parce qu'ils sont mignons ;-) Bon , j'ai la chance de ne pas être concerné car je suis en quasi-autonomie , mais une pensée pour les auteurs qui touchent des clopinettes sera la bienvenue .
Le site du salon : http://www.rendezvous-carnetdevoyage.com

Salon /" Il Faut Aller Voir" , Clermont-Ferrand

Publié dans salons

Commenter cet article

Christian 18/11/2016 12:21

Pour éviter tous les intermédiaires qui se gavent et vous tondent comme des moutons, pourquoi ne pas faire comme certains agriculteurs: du producteur au consommateur direct, en s'auto-éditant ou en vous regroupant en sociétés d'édition, et en multipliant les manifestations d'expo-vente directe en court-cicuitant les grandes surfaces et ventes en ligne
Pour cela il faut que l'esprit solidaire soit plus fort que l'individualisme, ce qui n'est pas gagné dans toutes les activités et professions en lien avec la "culture".

yann 23/11/2016 21:27

Ce n'est pas seulement une question d'intermédiaires qui se " gavent" .. les auteurs sont aussi prêts à tout pour être référencés par les grosses maisons d'édition , quitte à ne rien gagner . L'ego est puissant , et ce retour de bâton est la facture à payer ...

Galien 18/11/2016 08:27

Merci pour ce rappel : je vis dans ce cadre et j'ai peine à croire que justement, je parviens à survivre. Lorsqu'on en parle autour de nous, quelque soit l'argumentation (chiffres, exemples, analogie avec leur vie), pas mal de personnes auront ces mots à la bouche "oui, mais tu l'as choisi", ou " ça reste un beau métier". Sous prétexte de ce choix (encore qu' l'on pourrait parler des heures de choix quand on crève de faim), nous n'avons donc plus les besoins primaires de logement, de nourriture, voir même d'électricité.
Parce qu'en plus de survivre, il faut s'user à se défendre des préjugés.
Aussi, lorsque l'on tombe sur des gens qui ont la générosité parfois de payer un peu plus, de partager un café ou de faire un échange, de parler toi ailleurs, alors ces gens-là, sont pour moi des sortes de héros : ils ne sont pas obligés, mais eux aussi font un choix.

yann 23/11/2016 21:29

la BD subit en premier lieu cet état de fait . Beaucoup de jeunes auteurs veulent être publiés . C'est le seul leitmotiv , être publié . Quitte à signer des contrats pathétiques . Dommage qu'ils se laissent faire , ça conforte la grosse édition dans l'idée que ce sont eux les chefs .

izys 17/11/2016 13:12

J'y vais demain et samedi pour la première fois ! j'aurai donc l'occasion de te saluer et de t'acheter un autre tome de ceux que je n'ai pas ;)
a tres bientot !

yann 23/11/2016 21:30

ça y est , c'est fait . Merci à toi ;-)