Festival du carnet de voyage / Clermont Ferrand

Publié le par yal

Festival du carnet de voyage / Clermont Ferrand


Fêtons les 20 ans du salon du carnet de voyage de Clermont Ferrand et allons nous les cailler en terre d'Auvergne . Heureusement le Polydôme est chauffé ( par un volcan je crois ) et le nombreux public y est chaleureux et très ouvert d'esprit. Il constatera comme moi que l'exercice nous est souvent présenté comme une performance personnelle et on se demande bien pourquoi. Qu'y a -t-il comme pires tue-l'amour que des termes comme "performance" et surtout " personnelle" ? ….
Je pense que dans l'avenir du carnet de voyage nous assisterons à des carnets de voyages entièrement réalisés la tête en bas … Si, si , vous verrez ! 
(Je ne peux m'empêcher de penser en écrivant ces lignes qu'un esprit en manque va même être capable de trouver ce concept absolument génial, et rien que ça, ça me fait rire tout seul) 
Bon, cessez immédiatement de vous moquer et si vous avez un moment passez donc sur Clermont, car beaucoup d'artistes exposants ne pratiquent pas la performance personnelle ; je me suis interdit moi-même d'y présenter une activité de carnet triste .

Festival du carnet de voyage / Clermont Ferrand
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Moi qui ne sais dessiner ne serait-ce qu'une maison, ou tiens une fleur, j'y étais à Clermont...; voir vos "performances" ! moi j'appelle cela du talent. Alors je ne sais pas si le terme vous convient mais en tout cas j'en ai pris plein les yeux. J'y ai rencontré des personnes chaleureuses -carnettistes ou pas- j'ai adoré. C'est la 3eme fois que j'y vais -j'habite près d'Avignon- et j'y reviendrai encore et encore. Chaque fois je me dis : allez demain tu apprends à dessiner, histoire de mettre un peu de vie dans tes albums photos, Je veux seulement "croquer" quelques détails, je n'ai pas de grandes ambitions !!! et même cela c'est difficile. Alors acceptez sans rechigner, vous qui savez si bien dessiner, que vos créations soient -pour de simples profanes comme moi- taxées de tous ces adjectifs qui ne sont pas très bien choisis, certes -peut être-, mais croyez à notre admiration, vous, les génies du crayon !!!!! Annie
Répondre
Y
Merci Annie ! Bon, il s'agissait davantage de parler d'adjectifs que s'octroient les artistes pour … eux-mêmes ! bonne suite graphique !
G
Pourvu qu'il y a le moins possible "d'artistes contemporains" dans le domaine du carnet de voyage : le monde a assez de Jeff Koons comme ça...
Il y en aura, c'est inévitable, il y en a certainement déjà ! :D
Répondre