Exposition / La petite boutique des horreurs

Publié le par yal

Exposition / La petite boutique des horreurs
L' Année 2020 nous aura appris ou confirmé une chose: Quand on colporte la peur on peut obtenir des gens l'acceptation de choses assez incroyables. Avec l'ajout de deux ou trois bobards nous obtiendrons de l'humain des croyances encore plus sidérantes .
Fort de cette compréhension, j'ai décidé (Tiens, comme Macron 1er, j'ai décidé.) de communiquer à mon tour sur la peur afin de vous manipuler sournoisement et assouvir un instinct vénal, tel un vulgaire laboratoire pharmaceutique. Comme mon ambition n'est pas déraisonnable au point de vouloir vous faire faire n'importe quoi, je me contenterai de vous flanquer une petite frousse qui j'espère me permettra de gagner assez d'argent pour en tant que contribuable, pourvoir à la rémunération des hauts fonctionnaires qui m'interdisent de travailler.
Alors voilà, tenez-vous bien: Si vous ne vous décidez pas à acquérir un de ces lots de petites cartes d'art en vente sur le site des Éditions de Dahouet, vos cheveux vont tomber, vous perdrez vos enfants dans les magasins, et une pleine bouteille d'huile vous tombera des mains pour finir éclatée sur le sol de votre cuisine.
Voilà. Maintenant que vous n'en menez pas large, j'encourage les français à faire preuve de responsabilité !
Post scriptum : C'est une blague ( Ces choses arriveront, même si vous n'achetez rien sur ce site )
Post scriptum du post scriptum : 99,95% des gens ne meurent PAS du coronavirus. Je sais, ce chiffre fait froid dans le dos et détruit bien des ambitions. Savoir cela, que la vie grouille avec tant d'insolence nous assène un sacré coup derrière la tête et rien désormais ne sera plus jamais comme avant, il va falloir vivre avec.
Exposition / La petite boutique des horreurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article