voyage à....Erquy

Publié le par yal

Publié dans carnets de voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
j'adore ce que vous faites, alliant humour et poésie. Je vous mets en lien sur mon blog !<br /> (personnellement, je suis nulle en aquarelle !)
Répondre
M
Très bon rendu d'une fraicheur c'est la pêche de ce matin?
Répondre
R
Réussis à point.....très beau croquis
Répondre
K
raa c'est bon ca le rouget
Répondre
G
Les rougets...tas de chair en voie de putréfaction si violemment rouge ... que nous autres peintres affectionnons si particulièrement. Je déplore si souvent que les "natures mortes" se soient vidées de leur contenu symbolique et spirituel... autrement dit de leurs tripes..! Tu l'as deviné , Yann, je viens sur tes traces, d'aller faire un tour sur le chemin de ton précédent commentateur. Il est si profond et si traitre ce chemin, qu'on a parfois du mal à ne pas s'y enfoncer profondément .<br /> Ton humour est un garde fou efficace... ;)
Répondre
C
Ah je suis fan de cette aquarelle!!
Répondre
J
Bonjour Yal,<br /> <br /> Superbes, les rougets, et les autres aquarelles aussi d'ailleurs!Vous avez une sacrée technique et une sacrée "patte" (-que je vous envie, parce que vous touchez à un de mes jardins secrets...) <br /> Mais ce n'est pas le sujet de mon commentaire : je désire plutôt répondre à celui que vous avez laissé sur mon site...<br /> Votre question m'interpelle et je voudrais pouvoir tenter d'y répondre au mieux. Je suppose que vous parlez de la question de la foi : je ne pense pas qu'elle puisse être vraiment l'objet d'une quête, mais plutôt celui d'un approfondissement. Que les gens cherchent le bonheur, c'est une évidence, et qu'ils soient nombreux à le faire, c'en est une tout autant. Mais je suis convaincu que ce bonheur se trouve en nous, sans doute aussi dans la foi, que je classerai dans la grande catégorie des "modus vivendi" et qui est aussi, sous une forme parfois inattendue, en chacun de nous. C'est pour cela que je respecte toutes les "fois", pour autant qu'elles soient sincères, ouvertes et tolérantes.<br /> Un dernier mot : merci pour votre encouragement pour ma rédaction psy! Cela me fait plaisir d'autant que je suis loin, sur ce plan, d'être au bout de mes peines (et de mes joies!)<br /> <br /> Bien cordialement,<br /> <br /> Jean-Marie Demarque<br /> Psychothérapeute
Répondre