Une Bretagne par les contours/Dinard

Publié le par yal

Publié dans GR34

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Le mâle de terre, c'est pour le marin qui vient de débarquer !<br /> <br /> Hum, dans la douceur des jours présents, j'apprécierai de m'y promener le soir après une journée de travail …
Répondre
C
Superbe ça aussi!!
Répondre
M
Je connais le mal de mer , de l'air en voiture et même parfois en train mais pas encore celui de terre à j'oublie le mal du pays.
Répondre
L
Ben oui, ça te change du monastère !o!
Répondre
R
BOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
Répondre